Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 18:33

Merci à Joan et Sol pour leur sympathique accueil et toutes leurs explications lors de cette visite du 14 février.

Elle devait avoir lieu le 24 janvier dernier mais la tempête et l'ouragan Klaus ont empêché les visiteurs de se déplacer... alors que Joan et Sol étaient revenus de Catalogne tout exprès !



Arrivés en 2000, Joan et Sol ont acheté une petite propriété agricole d'une quinzaine d'hectares sur lesquels ils cultivent surtout des arbres fruitiers. Ils ont d'abord construit leur maison en brique et pierre. Afin d'étendre leur activité agricole, ils conçoivent le projet de construire un gîte écologique à proximité, pour lequel ils obtiennent le permis de construire en 2007.


Lors de stages que Joan a effectués à ECORCE, il avait remarqué un livre sur la technique du GREB (originaire du Québec), qui lui a parue la plus simple à mettre en oeuvre pour des auto-constructeurs.



Le futur gîte est un bâtiment d'une petite centaine de m2 au sol, de conception assez simple, rectangulaire avec deux décrochements. Ayant une formation aux Beaux Arts, Sol en a dessiné tous les plans, non seulement pour le permis de construire mais également les plans d'exécution, ce qui a facilité de travail de charpente. Et quand il le fallait, elle complétait avec une maquette en carton à échelle 1 !


Les fondations, le soubassement et le sol :

le bâtiment étant situé dans une pente, il a fallu beaucoup de terrassement, complété par un mur de soutainement à l'arrière de la maison. Les fondations ont été faites de façon classique, environ 50 cm x 50 cm. Le mur de soubassement en parpaings pour ce qui allait être enterré et en briques « monomur » pour la partie aérienne qui recevra la paille.

Au sol un isolant de liège (après avoir hésité, ils ont fait ce choix par sécurité) est recouvert d'un hérisson de 60 cm d'épaisseur, complété par des cailloux plus petits. Ensuite une dalle classique, en béton ferraillé. Par la suite, cette dalle sera recouverte d'une chape qui recevra un sol en terre cuite provenant bien sûr de Catalogne (près de Barcelone).



La charpente et la toiture :

L'objectif était de faire le toit avant les murs pour un meilleur confort de travail et une sécurité vis à vis des intempéries ... toujours imprévisibles dans notre région !

Toute la charpente est en bois, dont certaines pièces ont été achetées (douglas) et d'autres proviennent de la propriété (châtaigner, acacia). Pas d'assemblages métallique, tout a été fait en charpente traditionnelle, chevilles en bois comprises ! Certaines pièces d'ordre décoratif ont été ajoutées comme ces branches de châtaigner ondulées en guise de contre-fiches.

L'isolation de la toiture est en bottes de paille. En voici la composition :

  • des poutres de 15 cm x 15 cm.

  • Sur lesquels reposent les chevrons encadrant les bottes de paille mises sur chant (de 31 cm), ils font 35 cm x 3 cm,

  • un parquet qui sert de finition intérieure.

  • Sur le parquet un carton de protection contre les poussières de paille.

  • Puis viennent les bottes de paille, encastrées entre les chevrons.

  • Au-dessus des bottes de paille, un mortier de 2 à 3 cm est coulé : chaux aérienne, sciure et sable.

  • Puis vient un « tripli » qui sert de volige, un film « pare-pluie ».

  • Enfin la couverture : liteaux et contre-liteaux de 3 cm x 5 cm et les tuiles.

La couverture n'a pas été terminée aux bords de toiture afin de faciliter l'accès pour le travail de pose des bottes de paille dans le haut des murs. Il a donc fallu bâcher pour protéger des intempéries.



Les murs en paille en technique du GREB :

Il a fallu d'abord construire l'ossature secondaire qui encadre les bottes de paille et permet le coffrage pour accueillir le mortier. On trouvera tous les schémas et explications sur le site cité plus haut. Il faut prévoir un double système de liteaux de 10 cm x 4,5 cm, fixés verticalement sur toute la hauteur de la maison à écartement réguliers. Les bottes de paille sont enfilées entre ces montants dans la partie centrale, rangée par rangée. Puis un coffrage est fixé sur la partie extérieure des montants. Il faut alors verser un mortier entre les liteaux intérieurs et les liteaux extérieurs, soit sur une épaisseur de 4,5 cm de part et d'autre des bottes de paille.


On trouvera également des explications sur l'excellent site :

www.approchepaille.fr/pdf/faq-technique_du_greb.pdf


La composition du mortier est la suivante :

40 % de sable, 40 % de sciure, 10 % de chaux aérienne et 10 % de ciment.

On décoffre à la fin d'une rangée de bottes de paille pour coffrer la suivante au-dessus.

Et quand on arrive en haut, on n'est alors pas gêné par la toiture puisqu'on avait pris la précaution de ne pas terminer celle-ci. Il suffit alors de continuer de poser les bottes de paille, puis de les couper à la tronçonneuse à l'emplacement voulu, et refermer la toiture.


Chauffage

Pour l'eau chaude, un panneau solaire thermique et un poêle bouilleur à bois pour compléter.

Pour le chauffage de la maison, le poêle qui fait 7 kw, devrait suffire.


Distribution des pièces

Le gîte est grand et devrait permettre à deux familles de louer. Un grand séjour/cuisine, trois chambres avec mezzanines pour les lits d'enfants, un local technique pour le chauffage. Les douches sont dans les chambres.


Estimation du temps de travail

Toute cette mise en oeuvre est assez simple pour des auto-constructeurs mais néanmoins c'est long en temps de travail, surtout pour ajuster les bottes de paille dans la toiture, qu'elles passent juste entre les chevrons ! Pour les murs, il y a un peu plus de marge de manoeuvre...

Joan estime le temps de travail pour toute la construction à deux personnes pendant un an et demi en permanence. Ce qui n'a pas été le cas, puisqu'il y travaille tout en s'occupant de la ferme et des enfants quand Sol est au marché. Il s'est fait aider par un ami charpentier pour toute la partie bois.

Il reste encore beaucoup à faire, le gîte sera terminé pour la saison de location en été 2010.



Partager cet article

Repost 0
Published by FRESSONNET - dans Visites
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog ecorce
  • : éco-constructeurs en Ariège et Aude
  • Contact

Recherche

Liens