Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 21:17

Rendez-vous sur le nouveau site d'ECORCE: www.ecorce.org

 

Compte-rendu de la visite du 27 mars

 

(les photos suivront dans un second temps)

 

Lieu : RIMONT

 

Objet : Visite d’une habitation particulière réalisée en poteau-poutre ossature bois remplissage paille et de son système de phytoépuration.

 

 

Les participants, 25 personnes au total, sont attendus à 15 H. 

 

L’habitation est située sur un terrain donnant plein Sud, assez pentu, étalé sur 3   terrasses et possède une vue imprenable sur les Pyrénées.

Cet espace bientôt arboré descend jusqu’à l’assainissement en Phytoépuration collective car comprenant également l’évacuation toutes eaux des voisins.

C’est d’ailleurs à ce titre (collectif) que cette installation a été accordée à titre dérogatoire et après un âpre combat de Nicolas!

 

Depuis, et après un arrêté récent (du 7 septembre 2009) ce type d’installation ne sera pas autorisé même à titre dérogatoire tant que ces systèmes d’épuration ne seront pas « validés » par avis technique ou parution au JO. !

J’en ai fait l’expérience personnelle cette semaine auprès du Syndicat des eaux du Couserans).

 

 

Point d’architecte ici, c‘est la réflexion de Nicolas et Delphine et l’aide d’amis bien renseignés qui a permis de mettre en œuvre ce projet de maison saine et bioclimatique sur la base d’une ossature porteuse en bois Douglas, assemblée avec un soin remarquable, remplissage paille et enduits terre.

 

La construction a commencé il y a 4 ans et, malgré que seul le RDC soit achevé (l’étage est en cours de finition), l’aménagement a eu lieu en août 2009 pour l’arrivée du dernier-né de la famille.

 

 

La configuration du terrain a permis de créer un vide sanitaire de 60 cm. isolé de façon « non écolo »…Je tairais volontairement la matière et le nom de ce produit courant et forcément très présent dans l’habitat « classique »! C’est une concession à la construction saine bien peu importante au vu du reste des prestations !

 

 

De même, la finition béton ciré et coloré en partie Sud du sol intérieur permet de créer de la masse afin de restituer la chaleur du rayonnement pénétrant en hiver à travers le vitrage bois en 4/16/4 à isolation renforcée.

 

 

La casquette, débord de toit caractéristique des maisons bioclimatique, bien que trop faible aux dires de Nicolas, protége néanmoins en été du fort rayonnement solaire de l’été à l’automne.

 

 

En parlant de masse thermique, jugée absolument nécessaire pour le stockage thermique des maisons « végétales » qui ont comme principal défaut de ne posséder que très peu d’inertie, ce ne sont pas moins de 16 T d’enduit terre qui ont été déposés sur les façades de cette maison. Cette dernière, bien que non prélevée sur site, provient néanmoins des environs. C’est une terre apparemment riche en oxydes de fer, couleur rouge-ocre.

 

 

L’intérieur a été enduit sur la base d’un mélange terre-chaux.

 

C’est cette masse de stockage combinée avec la bonne isolation murale qui permet de « lisser » les températures intérieures (de 14° en hiver sans

chauffage à 24° en été) et de permettre de n’équiper la maison « que » d’un poêle à haut rendement, entouré de masse, à priori encore trop puissant pour l’appoint chauffage... Car dans ce type de maison, il ne peut parler que d’appoint!

(4 stères de bois pour cet hiver !).

 

 

Un bémol toutefois sur l’isolation de toiture que je jugerai personnellement trop faible (moins de 20 cm) bien que la matière employée, la laine de bois possède des qualités que n’ont pas d’autres matériaux « moins chers » entre autres: Stockage thermique, déphasage, stabilité dimensionnelle, perméabilité à l’air, usage et pose sains et sans problème…

Ah oui, j’oubliais que ces qualités primordiales en habitat « réfléchi » ne sont pas déterminantes pour le commun des constructeurs…Et pourtant, ce sont elles qui permettent ce confort et cette qualité d’air incomparable!

 

Bref, j’aurais personnellement préconisé (déformation professionnelle oblige) une isolation de…30 cm afin de viser le standard passif…Ceci dit, on peut largement se contenter d’un niveau type BBC (bâtiment basse consommation) qui correspond à ce bâti selon l’étude d’un collègue thermicien de Nicolas!

C’est déjà tellement mieux que ce que l’on voit de façon classique!

 

Et justement, en parlant d’air, celui-ci sera renouvelé à l’aide d’un puits canadien pas encore en service. La performance de cette maison n’en sera que meilleure (plus besoin d’ouvrir les fenêtres par –10 ° C pour aérer !).

 

L’eau chaude sanitaire est pourvue par un système solaire couplé à une forte réserve d’eau sanitaire. L’appoint est réalisé par une résistance électrique.

Une réserve d’eau de pluie de 7000 l. permet d’assurer les usages courants dévolus à ce type de stockage : Jardin, wc, etc.

 

Et côté déco… Les propriétaires du lieu se sont « lâchés » : Aménagement de la chambre des filles avec déco orientale, d’une niche dans une autre pièce, salle de bains qui promet d’être plus que sympa, l’intégration du poêle (avec masse thermique autour) fort réussie…

 

En résumé, une maison comme on aimerait en voir plus souvent!

 

Fabrice CARDENTI

 

Merci à Isabelle DESMONS, nouvelle adhérente, pour sa participation photographique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabrice CARDENTI - dans Visites
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : le blog ecorce
  • : éco-constructeurs en Ariège et Aude
  • Contact

Recherche

Liens